Et vous, qu’écrivez vous sur vos cartes de visite ?

Publié le 02 juin 2009

En plus du titre, de la fonction  et des coordonnées, quelle formule magique, subtil dosage entre la généralité d’un profil professionnel, une capacité d’action et la promesse d’une relation agréable et efficace  avec vos clients ?  Sur ma carte, cette formule en lettre d’or :  « Accompagnateur en librairie ». Kesaco ?

Accompagnateur en librairie

Oui, pourquoi « Accompagnateur en librairie » : en fait il y a 2 notions et même 3 dans cette formule. Librairie : bien sur, c’est mon secteur, mon métier, et une bonne partie de ma vie (15 ans déjà !), des amis, de belles rencontres, des missions en tout genre. Librairie : c’est ce sur quoi on va se rencontrer, parler, échanger. C’est l’objet.
Passons au premier terme, au sujet : pourquoi accompagnateur me semble être une bonne définition – et même la meilleure de ce que je suis et ce que je fais dans mon métier ?

L’idée du mouvement

En fait, dans accompagnement, il y a deux sens qui m’intéressent. D’abord, l’idée du mouvement,  le parcours accompli et le chemin qui se dessine devant nous. Car c’est bien ainsi que je conçois mon métier – pas toujours de tout repos bien sur, mais avec de bien belles récompenses, quand on arrive à comprendre un contexte, quand une solution est trouvée pour vaincre une difficulté, quand une mutation se fait en arrivant à maintenir les promesses de départ…Un chemin varié qui nous fait traverser toutes sortes de territoires : celui de la culture, celui du commerce, celui de la formation et de l’éducation… Et un chemin qui nous montre comment ces territoires sont connectés, se chevauchent, se croisent, s’interpénètrent, se mettent en tension, parviennent à des résolutions…

Le livre n’est pas un produit comme les autres

Autre notion importante selon moi : le compagnonage. Le chemin ne se fait pas tout seul et la carte se dessine à plusieurs. Et cette notion me semble d’autant plus juste s’agissant de l’univers du livre. Sans doute parce que je cultive cette idée que le livre n’est pas un produit comme les autres et que le métier de librairie traite avant tout des affaires humaines, quelque soit les lieux de diffusion ou les spécialités.
Ce qui pourrait se traduire par une autre formule : j’accompagne les libraires qui accompagnent les livres qui accompagnent les lecteurs.
C’est d’ailleurs la raison pour laquelle mes cartes ne sont pas exclusivement réservées à mes clients ou à mes contacts, je la donne aussi à mes amis.
Suivez moi !

Les commentaires sont fermés sur cet article.

Derniers articles

Meta

Webmarketing viaa.fr.
.

Copyright © Stéphane Daumay Accompagnateur en librairie.